Sauvages sur un plateau : 2 ans !


Manuella, bénévole devenue salariée en juin de cette année, dresse le bilan 2019 du Restaurant !

Et juste en dessous, retrouvez les photos des gens qui ont contribué tout au long de l'année.

"Il y a déjà deux ans de ça, un lieu atypiquement sauvage à ouvert ses portes au cœur du quartier de la Grâce de Dieu à Caen pour offrir à tous ceux qui franchissent cette porte convivialité, bonne humeur, créativité et bonne cuisine.Toute une équipe, tant hétéroclite soit-elle, partage son énergie pour faire vivre ce lieu au fil des saisons. En effet, depuis janvier 2017, environ 700 personnes, qu'elles furent bénévole, volontaire en service civique, stagiaire, salarié ou faisant partie d'une structure partenaire, ont contribué à porter les valeurs de partage, de bienveillance, de vivre ensemble, de respect d'autrui et de l'environnement à travers la cuisine.

Le quotidien du Restaurant est ainsi rythmé par cette ambiance collective du "faire ensemble" autour de la cuisine. Les repas du midi sont préparés et servis grâce à la participation quotidienne de 5 à 7 bénévoles. Cette cuisine est pour l'essentielle locale et biologique et ne pourrait exister dans les mêmes conditions sans les partenariats établis avec les producteurs locaux : La Boite à fromage, Gardin partageo, la Falue, la Freneysie, la Lie, les œufs d'Aurélie, la Ferme du Lavoir, la Biocoop Jonathan, la farine de Domfront... Utiliser ces produits non transformés dans la cuisine sauvage permet à chaque cuisinier de participer aux recettes, d’expérimenter, de partager ses connaissances. La cuisine du Restaurant peut ainsi accueillir et faire participer un large public. Les jeunes du CROP ou encore de l'ITEP de Bayeux et du micro-lycée de Jean Rostand venant régulièrement aider au service du midi permettent de créer un échange entre les individus de par la liberté que nous laisse les produits bruts locaux pour les recettes. La cuisine sauvage joue ainsi sur diverses thématiques : du brunch moelleux au vendredi "physique-chimie" en passant par les mardis "Hercule Poirot". D'ailleurs, ce contexte général du restaurant a permis d'éditer un Livre de recettes sauvages mais également de produire son propre jus de pommes en proposant des chantiers participatifs. En deux ans, le restaurant aura produit environ 7 000 Litres de bon jus de pommes fermier !

Le "faire ensemble" n'étant pas qu'une affaire de popote, le restaurant accueille depuis longtemps bien d'autres ateliers dans son antre. En effet, l'ASTI se joint aux Sauvages tous les mardis matins pour apprendre à mieux communiquer en français grâce à divers ateliers : jeux de sociétés, sculpture, peinture, et bien d'autres sont au rdv. Les mercredis après-midi sont quant à eux rythmés par le salon de thé. En deux ans, le salon de thé aura accueilli bien des ateliers : tricot, couture, dessin, tournoi de baby-foot ou encore des ateliers "croque, créer, compost". Bien d'autres ateliers font vivre ce lieu qu'ils soient ponctuels ou réguliers comme les sessions de piano en solo ou à quatre mains, les ateliers navigation qui sont rattachés à la Flotte Sauvage, les ateliers pâtisseries, le jardinage ou encore les sorties à la ferme.

En dehors du Restaurant, l'équipe ne reste pas inactive pour autant, moult événements hors les murs ont eu lieu avec la participation ou même sous l'impulsion des Sauvages. L'investissement de toutes ces personnes a permis de reconduire en 2019 la participation déjà active en 2018 du Restaurant dans de beaux projets et événements tels que plateaux Éphémères et a partir du réel avec le théâtre de la renaissance, Quartiers animés et la semaine du goût avec le centre socioculturel de la Grâce de Dieu, les marchés paysans avec la confédération paysanne, ou encore Eclat(s) de rue avec la mairie de Caen. Notons également les guinguettes à la Demeurée et le Festival Annulé qui mettent en joie les férus de bonne musique et de bons repas ! En parallèle de nouveaux évènements ont vu le jour en partenariat avec d'autres acteurs locaux tels que le Frichti Festival avec l'AG de lutte contre toutes les expulsion, les ateliers de proximité avec Inolia (et le vélo smoothie de la Maison du vélo), l'Appel au bois normand, une soirée pour la fin du Ramadan avec les Cuistots des saveurs ou encore Natura Trouville avec la municipalité de Trouville. De plus, cette année l'association a acquis un terrain à Croisilles qui a permis à Bande de Sauvages d'organiser guinguettes et chantiers participatifs.

Parmi toutes les expériences dans lesquelles le restaurant Sauvages sur un Plateau est investi, on trouve également la participation a des projets pédagogiques et éducatifs. En 2018, le restaurant participait à des animations sur les temps periscolaires, quand en 2019 il s'agissait plutôt d'animation sur la thématique de la cuisine et de l'environnement avec des centres de loisirs tels que le centre de Creully ou de Tilly sur Seules ou encore avec le local ados de Mézidon Canon. Ces expériences ont permis aux sauvages de participer à des projets plus institutionnels comme la "journée alimentation collective démarche qualité".

En deux ans d'existence le restaurant Sauvages sur un Plateau a su s'intégrer au Quartier de la Grâce de Dieu et saisir chaque occasion pour ouvrir ses champs d'actions en participant à de nombreux projets tant hétéroclites, intéressants et fun furent-ils. C'est ainsi qu'une grande soirée fût organisée fin décembre pour célébrer la fin de cette belle année 2019. Soirée qui fût à l'image de tous les participants de la vie de cette belle expérience qu'est ce restaurant soit : incroyablement festive, chaleureuse et bienveillante. Cela a permis entre autre de réunir dans un même lieu des personnes qui ne se seraient sûrement pas croisé dans un autre contexte, alors merci à vous de participer à la réussite de ce beau challenge. Joyeux deux ans à vous tous !

- Cet article n'exprime pas de manière exhaustive toutes les activités et les partenaires du restaurant depuis l'ouverture alors si ta curiosité te chatouille, n'hésites pas à passer nous voir pour papoter, que ce soit pour manger ou boire un thé ! -"

Et voilà encore une belle occasion de faire la fête ! A domicile cette fois, au Restaurant, avec les habitués, les voisins et tous ceux qui se déplaceront rien que pour ça ! On mettra des petits mots dans les boîtes aux lettres et on ne finira pas trop tard pour ne déranger personne mais avant on pourra faire quelques sauvageries : loto, spectacle d'impro et karaoké sont à l'étude.

Bientôt le programme sur l'événement Facebook.