Individuel/collectif ?

Depuis le début de l'association, et bien avant cela, cette question de l' individu au sein d'un collectif nous suit et nous fait travailler, réfléchir, débattre. Grâce à notre expérience collective, nos décisions horizontales, nos riches discussions variées confrontées à la diversité des personnes, nous construisons une vision commune de plus en plus claire sur la place des individus dans la cohésion collective de l'association et avec la volonté partagée de garder nos équilibres individuels. Ainsi, c'est bien l'équilibre qui nous semble être la clé. L'équilibre est précaire, c'est donc un besoin d'attention continu, et il se joue en chacun d'entre nous (travail personnel, pouvant parfois être nourri par le travail collectif) ainsi que collectivement par une communication transversale que l'on essaye de parfaire à mesure de l'avancement de nos aventures, et ce, à plusieurs niveaux (de personne à personne, lors des réunions, COPILs, séminaires, rencontres et discussions formelles ou informelles, avec les autres personnes extérieures ou structures etc.) Alors nous cultivons le dialogue bienveillant; ça n'est pas toujours facile ni évident, spécialement dans l'urgence de certaines situations (ex; lorsqu'on est occupés à plusieurs taches à la fois, en cuisine, avec des légumes à couper, le four à surveiller, l'eau qui bout etc. "être attentif à autrui dans un moment de concentration est un exercice difficile" donc nous valorisons la compréhension globale et circonstancielle). Lors d'un moment plus propice, et lorsque c'est possible, nous tentons de résoudre les éventuelles tensions collectives, et favorisons au mieux l'entraide, sans la forcer pour tenter de résoudre les tensions individuelles. Nous souhaitons que tout le monde se sente bien et en sécurité. Tant nos usagers, que nos membres divers, salariés, bénévoles, services civiques et même au delà de notre structure chaque humain quel qu'il soit. Pour que tous se sentent bien individuellement, la cohésion collective, notamment via la communication aussi variée soit-elle, parait essentielle pour maintenir l'équilibre lié, qu'il soit collectif et individuel; L'individu, peut parfois être en désarroi ou difficulté, et ce, du à des causes extérieures, mais il nous semble que le groupe, comité, expérience, ou plus largement l'association est à même de le prendre en compte et de proposer son aide, dans la mesure des possibilités. Pour se faire, nous devons nous mettre régulièrement et collectivement d'accord sur les interactions interpersonnelles et les limites d'actions des instances de l'association sur les problématiques personnelles. Nous tentons au mieux de créer un climat de confiance et favoriser les liens entre les individus et nous organisons régulièrement des temps dédiés ou des mini-formations pour améliorer nos communications (Communication Non Violente, théâtre forum, échanges, temps de loisir en communs etc). Enfin, il nous parait important de rappeler que nous sommes portés et rassemblés collectivement dans l'association, par les valeurs fortes d'entraide et de solidarité qui nous poussent à souhaiter pour chacun de vivre bien.

 

À suivre...