La grainothèque s'enrichit !

June 29, 2017

Amis jardiniers, vous connaissiez déjà la Grainothèque Sauvage qui se trouve à l'étage du Café Sauvage dans un petit meuble bleu et qui permet de partager nos graines et semer la vie partout, découvrez maintenant le fichier recensant les graines de la Grainothèque Sauvage ! Concocté par trois sauvageons, ce fichier partagé permet de connaître les variétés disponibles, leurs "mode d'emploi", leur origine et surtout leurs propriétés vertueuses ! 

Il est encore temps de semer pour quelques espèces et on peut déjà récolter des graines alors à vos claviers pour faire vivre ce fichier !

 

Pour y accéder, cliquez ici

 

 

Petits rappels

Comment récolter ?

Pas obligé d’avoir un jardin ! Vous pouvez récolter vos graines tous les jours, en mangeant ! Et ça dépend des variétés ! Par exemple pour les tomates, prenez l’habitude, lorsque vous en mangez une belle et qu’elle est savoureuse, de récupérer ses graines sur le bord de l’assiette. Ensuite mettez vos graines dans une soucoupe ou dans un pot à confiture s’il y en a gavasse. Attendez 24 à 48h qu’une pellicule de moisi se forme autour des graines. Rincez ensuite vos graines à l’aide d’une passoire et laisser les sécher dans une boite de camembert par exemple. Prenez un peu de temps pour les séparer et les égrainer de temps en temps. Une fois qu’elle sont bien sèches, vous pouvez les conservez dans des petits sachets ou petites boîtes en carton.

Pour les cucurbitacés, c’est encore plus facile, il suffit d’en extraire les graines, d’enlever la pulpe et de les faire sécher. Les cucurbitacés regorgent de graines, c’est impressionnant le potentiel de vie contenue dans ces légumes.

Si vous avez un jardin, prenez l’habitude de récupérer les graines issues de vos plantations.

Surtout bien étiqueter vos sachets. Notez la variété, le lieu et l’année de récolte, l’origine sur le sachet. Vous pouvez aussi noter votre adresse email si vous souhaitez les troquer, car ça peut être sympa de savoir d’où viennent les graines, ce qu’elles deviennent.

 

Comment troquer ?

Venez avec vos graines, conditionnées-les en petits sachets (origami), vous n’êtes pas obligés d’en mettre énormément par sachet. Surtout ne déposez que des graines paysannes, reproductibles, surtout pas d’hybrides F1 qui sont produites par les grands semenciers industriels dans un but uniquement mercantile: les hybrides F1 ne sont pas reproductibles !

La grainothèque se trouve au premier étage, à droite en entrant, petit meuble bleu. Déposez vos sachets dans la grainothèque, dans le tiroir opportun, vous verrez il y a un semblant de rangement pour les courges, fleurs, haricots, et c’est plus facile pour s’y retrouver.

 

Comment semer ?

Il y a plusieurs façons de faire, en godet sous abris dès le printemps, en pot, en pleine terre dans vos jardins, sur vos buttes, vos plate-bandes, ou même sous forme de bombes de graines ! Prenez soins de vos graines et de la vie qu’elles vont engendrer ! Si vous voulez vous initier à la permaculture, je vous conseille de commencer par vous intéresser aux graines avant tout, car c’est le point de départ de tout le reste !

 

 

IMPORTANT: Les graines doivent être issues de variétés paysannes et reproductibles pour être perpétuées.

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Eclats de rue Sauvages

September 1, 2019

1/3
Please reload

Posts Récents

September 1, 2019

August 8, 2019

Please reload

Archives