top of page

Et le Terrain Sauvage dans tout ça ?

Pour l’équipe, l’envie de changement et de nature se concrétise aussi en reconnectant au Terrain Sauvage.

Cette année nous devrions y installer l’eau potable afin de rendre les activités et bivouacs plus confortables. L’automne et l’hiver seront les saisons idéales pour y faire quelques travaux d'aménagement et d'entretien. Tout cela dans l’idée de pouvoir faire une jolie fête du printemps le samedi 6 mai 2023 ! Nous serons là pour vous ouvrir les portes du Terrain, vous faire découvrir ses recoins, on mangera des pizzas et on s’amusera bien.

En attendant, si vous souhaitez découvrir le Terrain et participer à de chouettes chantiers dans la bonne humeur, n’hésitez pas à regarder les groupes Facebook « Bénévoles Sauvages » et/ou « Terrain Sauvage ». Nous vous tiendrons au courant des dates et des possibles covoits.




Pour ceux et celles que ça intéresse, voici un petit récap de l’histoire du Terrain Sauvage :


Acheté en 2019 par Bande de Sauvages le Terrain a vu passer de nombreux et nombreuses Sauvages qui lui ont donné une nouvelle vie tout en pouvant appréhender la beauté, la richesse et la complexité de la nature.

Au départ, l’idée était de découvrir le Terrain. Les ronces, le laurier palme et l’aubépine ayant profité de l’absence des humains pendant près de 10 ans pour pousser dans tous les sens. Chaque jour de chantier permettait de découvrir des nouveaux espaces, des cabanes, un potager, un puits… Mais aussi de nombreux déchets. Les allers-retours à la déchèterie ont donc commencé et ils ne sont toujours pas terminés… On a aussi découvert des pneus autour de la majorité des arbres du terrain. Il est très difficile de s’en débarrasser, on ne serait pas contre des coups de main et des idées pour y arriver.

En plus de tout l’entretien et l’aménagement d’un bivouac confortable, le Terrain est aussi un lieu de rencontres et d’activités en tout genre. Le premier été du Terrain Sauvage a été marqué par une semaine festive alternant jeux, concerts, repas et balades. L’ambiance colo s’est vite mise en place et a été très appréciée de la centaine de personnes présente sur la semaine.

L’année qui a suivi pour Bande de Sauvages était moins axée sur le Terrain jusqu’au deuxième confinement. L’équilibre économique du Terrain n’étant pas encore existant, il n’est pas toujours facile de réussir à se dégager du temps de travail pour les salarié.e.s qui ne soit pas vraiment rémunéré. Bref, les aides liées à la situation sanitaire ont pu nous permettre d’y passer de nouveau du temps et de le redécouvrir. Cela nous a aussi donné le temps de monter de petits partenariats avec d’autres structures et associations qui ont vraiment éclos durant l’année 2021-2022.

L’association Arbres et Paysages 14 a pu venir nous montrer comment tailler les arbres fruitiers, comment faire des greffes, l’importance du broyat et l’entretien d’une vigne. Le Centre de Ressource de l’Ouïe et de la Parole (CROP) de Bretteville-sur-Odon a pu venir deux fois quatre sessions sur le terrain afin d’y faire des activités découvertes avec les jeunes accompagnés de leur éducateur spécialisé. A l’été 2021, c’est l’association Du Pain et Des Jeux qui est venu avec le four mobile pour une belle soirée pizza, karaoké à capella et étoiles filantes.

Cette année, avec tous les bouleversements qu’a vécu l’association, nous étions peu disposé.e.s à donner de l’énergie au Terrain. Pourtant, l’envie est là ! On a donc rencontré la mairie de Croisilles pour discuter de l’installation de l’eau potable et d’une fête du printemps qui aura lieu le samedi 6 mai 2023.

On a très envie que ce terrain puisse vivre, accueillir des groupes l’été, des ateliers ponctuels, etc. Et surtout, qu’il y ait un lien ville-campagne. Ce lien existe déjà beaucoup avec nos producteurs de légumes et de fromages, on voudrait qu’il puisse aussi exister dans ce coin de la Normandie, au bord de l’Orne et de la Voie Verte.


コメント


bottom of page